Arum d’Ethiopie

Zantedeschia aethiopica Ref. 107091
À partir de 5,90TTC

L’arum d’Ethiopie est la star incontestée des jardins grâce à son élégance et à sa facilité de culture. Cette plante majestuse à la végétation généreuse et luxuriante mesure de 70 à 120 cm de haut, et produit des fleurs blanc pur en forme de calice d’environ 10 cm de diamètre, au coeur duquel se dresse un spadice jaune or. Originaire d’Afrique du Sud, cette plante très décorative sublimera vos massifs et bordures, mais aussi vos balcons et terrasses si vous choisissez de la cultiver dans un grand pot. Appréciant les sols frais et humides, cet arum sera aussi parfait pour une culture en bordure de point d’eau, dans un endroit à l’abri des grands froids, et du vent. L’arum est également une plante très appréciée des fleuristes pour son élégance, son allure graphique mais aussi pour sa longue tenue en vase.

Effacer
Quantité
Disponible en saison, de février à juin

Description

L’arum d’Ethiopie est la star incontestée des jardins grâce à son élégance et à sa facilité de culture. Cette plante majestuse à la végétation généreuse et luxuriante mesure de 70 à 120 cm de haut, et produit des fleurs blanc pur en forme de calice d’environ 10 cm de diamètre, au coeur duquel se dresse un spadice jaune or. Originaire d’Afrique du Sud, cette plante très décorative sublimera vos massifs et bordures, mais aussi vos balcons et terrasses si vous choisissez de la cultiver dans un grand pot. Appréciant les sols frais et humides, cet arum sera aussi parfait pour une culture en bordure de point d’eau, dans un endroit à l’abri des grands froids, et du vent. L’arum est également une plante très appréciée des fleuristes pour son élégance, son allure graphique mais aussi pour sa longue tenue en vase.

Conseils de plantation

Cette variété vivace se plante aussi bien à l’automne qu’au printemps, mais si vous habitez une région aux hivers rudes, privilégiez une plantation printannière afin que la plante puisse s’installer correctement avant d’affronter les premières gelées hivernales. Au printemps, vous pouvez planter vos bulbes d’arum directement en pleine terre une fois que les risques de gel sont passés, en leur réservant un endroit bénéficiant d’une exposition ensoleillée ou mi-ombragée du jardin, et plutôt abrité du vent. Ils peuvent également être cultivés en pot, ce qui permet un démarrage de la culture plus précoce, dès le mois de mars, en condition protégée du gel (serre, véranda, intérieur). En pleine terre, n’oubliez pas en amont de bien préparer votre sol en bêchant en profondeur pour enlever cailloux et racines d’adventices. N’hésitez pas à incorporez du fumier et/ou compost à votre terre afin de constituer de bonnes réserves de matière orgnique dans le sol. Votre terre doit être bien ameublie en profondeur, riche, et rester fraîche voire humide en été. Enterrez chaque bulbe à environ 10-15 cm de profondeur, bourgeons apparents vers le haut, et veillez à les espacer les uns des autres d’au moins 50 à 70 cm. Recouvrez de terre, puis tassez légèrement et arrosez. Pour une culture en pot, mélangez de la terre végétale avec du terreau. Contrairement aux arums de couleur, l’arum blanc est une vivace plutôt rustique. Vous pouvez donc la laisser en pleine terre durant l’hiver, à condition de couper les feuilles à l’approche des gelées, et de recouvrir les tubercules de paillis ou d’un lit de feuilles mortes. D’année en année vos pieds se développeront pour être de plus en plus volumineux, florifères et majestueux. Attention, si ils se plaisent, ils peuvent vite devenir encombrants, donc dès le départ, prévoyez un espace assez conséquent.

Conseils de culture

Lorsque les arums sont en cours de végétation, ou pendant une période de sécheresse, veillez à maintenir votre terre humide par des arrosages réguliers. Supprimez les fleurs fanées au fur afin d’avoir une floraison plus belle et généreuse qui s’étalera de mai à septembre. Pour une culture en pot, arrosez régulièrement, et faites un apport d’engrais pour plantes fleuries tous les 2 mois environ. A l’arrivée de l’automne, une fois que les feuilles ont été noircies par les premières gelées, vous pouvez supprimer le feuillage mais laisser en terre ces bulbes plutôt rustiques en les protégeant du froid par un épais paillage végétal. Par contre, dans les régions à hivers très froids et longs, il est préférable de les déterrer et les placer dans un endroits frais et sec comme une cave ou un garage. En pot, il reste préférable de les hiverner. Il est important qu’ils aient une période de repos bien marquée, mais ils formeront en quelques années de splendides touffes d’un blanc immaculé et pur.

Le conseil d'Ernest

Enlevez régulièrement les fleurs fânées, quand elles sont marron, afin d’éviter la formation de graines, et ainsi prolonger la floraison. Si vous ne souhaitez pas arracher vos bulbes pour les protéger du froid de l’hiver, tapissez les emplacements de vos bulbes de feuilles mortes. Vous habitez une région froide ? Optez pour la culture d’intérieur en pot, pour illuminer votre maison.